Moroccan hunters shoot the vultures | Moroccan Birds

Search this blog

Loading

Friday, June 21, 2013

Moroccan hunters shoot the vultures

English text see below / Texte français voir ci-dessous

بعض الصيادين المغاربة يقتلون بطريقة غير مشروعة بعض الأنواع المحمية و المهددة بالانقراض.

الصور أدناه تظهر هؤلاء "الصيادين" يأخذون الصور بكل فخر مع ضحيتهم، النسر الأسمر أو نسر جريفون (Gyps fulvus) في قرية تنانت، إقليم أزيلال، وسط المغرب. في الخريف الماضي، كان الأطفال الذين اضطهدوا بعض النسور المهاجرة بالقرب من مدينة وزان  والآن حان الدور على البالغين أن يفعلوا الشيء نفسه.

قنص وأسر وحيازة جميع أنواع الكواسر الليلية والنهارية والعديد من الحيوانات الأخرى غير قانوني بموجب القانون المغربي, ويتكرر هذا الحظر سنويا في المادة 8 من القرار السنوي عن القنص.

و قد أدان هذه الصور المخزية حتى زملائهم الصيادين. وعلق واحد منهم : "يا إلهي، أنا لم أر في حياتي أي صياد في العالم يقوم بهذا العمل. ليست هذه هواية الصيد بل مجزرة في حق حيوان محمي في جميع أقطار العالم وانتم تتباهون بهذا، حرام عليك "

وبصرف النظر عن المجرم نفسه الذي هو المسؤول الأول عن أفعاله، من هو المسؤول الآخر الغير مباشر عن هدا؟ أين هو عمل الجامعة الملكية المغربية للقنص في تحسيس الصيادين، أين هو عمل المندوبية السامية للمياه والغابات ومحاربة التصحر في تنفيد القوانين، أين هو عمل مختلف المنظمات غير الحكومية في تحسيس عامة الناس والصيادين بشكل خاصالخ. يبقى السؤال مفتوحا.



Some Moroccan hunters illegally shot and kill some endangered and protected species. The photographs below show these “hunters” proudly taking pictures with their victim, a Griffon Vulture (Gyps fulvus) in Tanant, Azilal, central Morocco. Last autumn, it was the children who persecuted some migrating Griffon Vultures near the town of Ouazzane, now it’s the turn of the adults to do the same.

Hunting, capture and detention of ALL diurnal and nocturnal raptors and many other animals is illegal under Moroccan law and this ban is being repeated annually in article 8 of the Annual Decree on Hunting (PDF).

These shameful pictures are condemned even by their fellow hunters. One of them commented (translated from Arabic): “Oh my God, I haven’t seen in my life any hunter in the world does this job. But this is not hunting, this is a massacre of a animal which is protected in all countries of the world and you take pride in what you did. Shame on you”.

Apart from the criminal himself who is responsible, who else is indirectly responsible for this? Where is the work of the "Fédération Royale Marocaine de Chasse" (F.R.M.C) in "educating" and sensibilizing the hunters, where is the work of the "Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Eaux et Forêts” in enforcing the laws, where is the work of various NGOs in sensibilizing the general public and the hunters about this...etc. The question is open.

In the same context, the Griffon Vulture in this video was most likely shot somewhere by this kind of hunters. It was found injured and exhausted by some children near Tétouan three months ago, then they brought it to a welding workshop from where it was taken to Rachid El Khamlichi's house for recovery before being released. 


Tanant, Azilal, Morocco (May 2013, photo Facebook)
Tanant, Azilal, Morocco (May 2013, photo Facebook)



Certains chasseurs marocains tuent illégalement certaines espèces menacées et protégées. Les photos ci-dessus montrent ces "chasseurs" qui prennent fièrement des photos avec leur victime, un Vautour fauve (Gyps fulvus) dans Tanant, Azilal, Maroc central. L'automne dernier, ce sont les enfants qui ont persécutés certains Vautours fauves migrateurs prés de la ville de Ouazzane, maintenant c'est au tour des adultes de faire de même.

La chasse, la capture et la détention de TOUS les rapaces diurnes et nocturnes et de nombreux autres animaux est illégal au regard du droit marocain et cette interdiction se répète annuellement dans l'article 8 de l'Arrêté Annuel de la Chasse (PDF).

Ces images  honteuses sont condamnées même par d'autres chasseurs. L'un d'eux a commenté (traduit de l'arabe): «Oh mon Dieu, je n'ai pas vu dans ma vie tout chasseur dans le monde fait ce travail. Mais ce n'est pas la chasse, c'est un massacre d'un animal qui est protégé dans tous les pays du monde, et vous êtes fier de ce que vous avez fait. Honte à vous ".

Outre le criminel lui-même qui est responsable, qui d'autre est indirectement responsable de cela? Où est le travail de la "Fédération Royale Marocaine de Chasse" (FRMC) dans l'éducation et la sensibilisation des chasseurs, où est le travail du "Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Eaux et Forêts" dans l'application de la loi, où est le travail de plusieurs ONG dans la sensibilisation du grand public et les chasseurs en particulier ... etc. La question est ouverte.

Dans le même contexte, le Vautour fauve dans cette vidéo a été probablement tiré quelque part par ce genre de chasseurs. Il a été blessé dans l'aile et épuisé quand il a été trouvé par quelques enfants près de Tétouan il y a trois mois, ensuite il a été transporté à un atelier de soudure, d'où elle a été prise à la maison de Rachid El Khamlichi pour la récupération avant d'être libéré.


6 comments:

  1. Vous oubliez l'essentiel, cher ami: " où se trouve la gendarmerie ?" 'Nous' avons désormais le portrait de ces lâches criminels - ce genre d'individus existe aussi en France ou au Sénégal: il ne reste plus qu'à les cueillir - et je crois savoir que lorsque les services du Makhzen se mettent en branle, en général ça va vite... A bon entendeur !

    ReplyDelete
    Replies
    1. Merci Frédéric, Oui la gendarmerie est très important, mais il faut les alerter en premier lieu par les "Eaux et Forets", la FRMC, les ONGs...

      Delete
  2. Merci pour l'information,


    De point de vue sensibilisation pour la protection des ressources naturelles:

    Au centre du pays, ces gestes reflètent qu'il faut encore plus de sensibilisation au sein des associations des chasseurs (si on ne dit pas qu’il y a absence de sensibilisation);

    Au nord du pays, les enfants protègent les oiseaux c'est-à-dire qu’ils sont déjà bénéficiaires d’un programme d’éducation à l’environnement. Mais pour les chasseurs du nord est ce qu’ils sont bien sensibiliser pour respecter les espèces protégées par la loi ou bien non, je pense qu’il faut un test sur le terrain; même à ma connaissance au sein de l’association des chasseurs à M’diq, il existe des militants pour la protection des ressources naturelles.
    Problématique: Comme bien de programme, de personnes, d’argent et du temps pour entamer la sensibilisation au sein de tous les enfants du Maroc et aussi au sein de tous les chasseurs.
    Dans se sens, je vois que c’est l’affaire des médias et en premier lieu, la télévisions qui existe actuellement dans tous les types de logement des habitants.

    ReplyDelete
    Replies
    1. Merci Mhamed, oui il y a un peu de sensibilisation, mais je pense que c'était par hasard ces enfants étaient gentils alors les autres dans la même région ne le sont pas. Voir cette petite vidéo
      http://youtu.be/2Y-Kzceebuc
      par Rachid El Khamlichi lui-même en dialogue avec les "petits chasseurs de passereaux", où il essaye de les sensibilisés sur leurs méfaits, mais il faut une grande compagne à travers tout le Maroc pour qu'il donne de résultats.

      Delete
  3. Effectivement, M'hamed, les médias doivent eux aussi intervenir dans cette sensibilisation afin "d'accrocher"au mieux les esprits... Et, ce n'est pas tout... Il faut aussi, faire en sorte de mobiliser nos jeunes enfants à ce sujet très grave par l'intervention d'un programme éducative à mettre en place dès le plus jeune âge !

    ReplyDelete
    Replies
    1. Merci pour le commentaire. Oui, le rôle des médias est très important dans tous les domaines, donc le mouvement de la conservation au Maroc peut bénéficier de cela si on arrive à communiquer avec elles (les médias).

      Delete